Arnaud Idelon

Cofondateur du collectif curatorial BLBC (Manchester), Arnaud Idelon est curateur, critique et journaliste au terme d’études en littérature, histoire de l’art et politiques culturelles (Paris 1 / Ecole du Louvre) et d’un diplôme universitaire “Transition numérique & innovation collaborative” au CNAM. Il sonde la création émergente, les pratiques collectives de production artistique, les lieux hybrides de culture, ainsi que celui des scènes nocturnes et festives comme contextes d’encapacitation collective, et propices à de nouvelles narrations, à la croisée de la littérature, des arts visuels et de la fête (Trax, Tsugi, Vice, AOC Média, Beaux-Arts Magazine, Bad to the Bone, Makery, Poptronics, Slate…). Il enseigne ces sujets à l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette, à l’Université Paris Dauphine, au CELSA, à l’Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, Sciences Po Grenoble, Audencia Nantes, CNAM et HEAD Lausanne. Membre du collectif MU, il collabore au développement stratégique de l’association et coordonne les différents formats éditoriaux.

Jean-Philip Lucas

Jean Philip a suivi une double licence en anthropologie et en histoire de l'art à l'Université Lyon 2. Il est ensuite diplômé du master "Politique et Gestion de la Culture en Europe" à l'Institut d'Etudes Européennes (Université Paris 8). Depuis, il travaille pour différents projets de tiers-lieux culturels, notamment en coordination, administration et développement. De 2016 à 2020, il a notamment coordonné le projet DOC, espace de production et de diffusion artistique dans le 19e arrondissement de Paris. Depuis 2016, il est chargé de développement au Parti Poétique, travaillant notamment à la coordination du projet Zone Sensible - Ferme Urbaine de Saint-Denis. Depuis janvier 2018, Jean-Philip est associé au sein d’Ancoats.

Louis Tarrisse

Diplômé d’HEC Paris avec une spécialisation en entrepreneuriat, Louis s’est d’abord intéressé à l’univers des médias. Après une expérience au département culturel du Parisien, il travaille à la réalisation d’études de marché pour plusieurs guides thématiques chez Leaders League. Curieux de voyages, il s’installe un an au Pérou, puis choisit le maroc en 2016 où il rejoint Jumia, le site de e-commerce propulsé par le fonds Rocket Internet, en tant que Category Manager. Membre du collectif artistique et festif Hydropathes, il participe en 2017 au lancement de l’activité label musical de cette association. Auparavant, il a contribué aux multiples expressions de ce collectif par l’image en faisant partie de l’équipe de réalisateurs Jean-Pierre Prod.” et par le son en co-créant et animant “On The Groovy Side of The Street”, une émission de radio hebdomadaire dédiée à la funk et au Rythm’n’Blues de la Nouvelle-Orléans.

Violette Ravon

Après une double formation en histoire et science politique à l’Université Lumière Lyon 2, et un passage à l’Institut Français de Pologne à Varsovie à la coordination du réseau des instituts culturels européens, Violette a intégré le Master DPACI (Développement de projets artistiques et culturels internationaux) de Lyon 2. Avant de rejoindre Ancoats, elle s’est formée au financement de projet pour la série documentaire Grandmas Project. Elle s’est enfin intéressée aux potentialités de l’urbanisme de transition vu comme un objet de désir, d’innovation et de reconfiguration de l’action publique. Ce qui l’a menée à rejoindre en 2020 le Master d’Affaires Publiques spécialisé en Ingénierie de la concertation de Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle est référente du pôle "Sud" d'Ancoats. 

Margot Catteau

Après une licence de sciences politiques - spécialité Moyen Orient, et deux années d’études de la langue arabe à l’Institut Français du Proche Orient à Beyrouth, Margot effectue le Master II “Governing the Large Metropolis” de l’École Urbaine de Sciences Po Paris, qu’elle achève par une expérience au sein du bureau d’études urbaines et d’architecture AREP (Filiale SNCF Gare et Connexions). S’en suivra un service civique au sein du Théâtre de l’Opprimé sur des missions liées au développement de partenariats et à la recherche de financement, qui la mènera au Master II “Projets Culturels dans l’Espace Public” à l’Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne, à la croisée de deux de ces intérêts principaux : la fabrique de la ville et la culture. Après une mission d’accompagnement pour le Collectif MU (coordination et recherches de financement) concernant la nouvelle phase du projet de la Station Gare des Mines, porte d’Aubervilliers à Paris, elle a posé ses valises à Lille, où elle développe désormais les activités d’Ancoats sur le territoire du Nord - Pas de Calais.

© 2023 par MA MARQUE. Créé avec Wix.com